Célébration de la 25e journée de la vie consacrée

Célébration de la 25e journée de la vie consacrée

 

Le samedi 30 janvier 2021, la paroisse Saint Jean Marie Vianney de Wawata a abrité la célébration de la 25e journée de la vie consacrée. Première édition hors de Cotonou, cela a été un moment de prières et louanges à Dieu et a réuni plusieurs instituts et congrégations oeuvrant dans l’archidiocèse de Cotonou.

Après l’accueil des Frères et Sœurs venus partager leurs expériences et s’unir dans un même creuset de croissance réciproque, la prière des laudes a été présidée par le capucin Luigi Coppari. Cela est suivi d’une instruction donnée par le Frère Roger Bessan, Vicaire Episcopale chargé de la vie consacrée. Ce dernier a souligné le fait que «le charisme d’un institut, c’est ce qui fait vraiment sa particularité dans le for intérieur comme extérieur, dans la manière de vivre. Cette particularité n’est pas propre à l’être humain mais est un don de l’Esprit Saint que l’être humain accueille et cherche à vivre avec d’autres personnes pour le bien de l’Eglise». Ainsi, sur la mélodie des chants des chorales Hanyé, Adjogan et Sèxwegnon, la célébration eucharistique qui a rassemblé de nombreux fidèles autour des consacrés fut présidée par le père Sosthène Ayégbé, ordonné prêtre le 5 Décembre 2020 au sanctuaire marial d’Allada. Dans son homélie, le fr Augustin Togbé, franciscain de l’Immaculée Conception, a précisé que pour devenir des communautés chrétiennes plus responsables, structurées et harmonieuses, il faut la charité, l’humilité et le dialogue avec un accent particulier sur l’identité. Il a par ailleurs lancé un appel à tous à s’imprégner de la vie orante de saint Joseph, modèle donné à l’Église entière par le pape François. Après les remerciements du Frère Roger pour la réussite de la journée, la célébration fut conclue par une prise de vue d’une part et par un agapè fraternel d’autre part.  

Frère Michel GONÇALVES, capucin